chroniques·Drame·roman·Roman Adultes

Souviens-toi Sydney – Eneeh Quarter

Je tiens tout d’abord à remercier Eneeh Quarter de m’avoir offert la possibilité de lire son roman.

Résumé: Élevée dans une famille profondément religieuse, Claire se donne tout entière à sa foi. Pourtant, dès son mariage, ressortent les démons du passé demeurés pendant des années enfouis au plus profond d’elle et dont elle ne soupçonnait pas l’existence. Un événement tragique va l’amener à questionner ses croyances et mettre en doute la sincérité des personnes de son entourage. Elle entame alors un voyage qui, petit à petit, l’amènera à réfléchir sur ce qui a toujours été pour elle «la vérité». Mais réussira-t-elle à en sortir indemne? Et surtout, quelle est cette ombre mystérieuse qui vient lui rendre visite la nuit?


Ce roman aux premiers abords me faisait un peu peur. En effet, j’avais peur de ne rien comprendre à cette histoire de religion et de me retrouver face à un livre dans le genre ‘ Da vinci code ‘ qui est beaucoup trop complexe pour moi. Mais mes craintes ce sont rapidement évanouies. Nous avons ici un roman dont l’écriture est fluide et l’on se plonge avec aise dans l’histoire de Claire, cette jeune femme qui vient de se marier avec Jérémie malgré les réticences de certaines personnes. Nous suivons alors le jeune couple et comment ils essaient tant bien que mal de joindre les deux bouts tout en gardant une vie professionnelle, sociale, sentimentale et surtout spirituelle.

Spirituelle, en effet car la vie de Jérémie et de Claire tourne autour de leur religion qui prend énormément de place dans leur vie. Ils font tout les deux parties des témoins de Jéhovah et baignent dans cette doctrine depuis leur enfance. On découvre alors petit à petit l’organisation et sa façon de fonctionner, les grands principes ainsi que le statut hierachique. On y découvrira également la place de la femme, le système de ‘ sanctions ‘, leur politique d’exclusion et leur manière de ‘résoudre’ les problèmes au sein de leur organisation.

J’ai énormément aimé en apprendre plus sur cette religion (qui ressemble, soyons honnêtes plus à une secte qu’à autre chose) et leurs façons de fonctionner. En effet qui n’a jamais vu ces gens dans la rue attendant patiemment à côté de prospectus promettant la vie éternelle? Qui n’a jamais reçu la visite des témoins de Jehovah? Nous les connaissons tous plus ou moins, mais alors, qui sont-ils réellement?

Je me rappelle encore ces deux femmes qui m’avaient gracieusement offert leur bible après avoir passé un quart d’heure a essayé de me montrer à quel point j’avais besoin d’aide dans ma vie. J’ai également une amie faisant partie de cette religion et c’est amusant de voir à quel point les dialogues que l’on retrouve dans le roman d’Eneeh auraient très bien pu sortir de la bouche de mon amie tant ils sont authentiques. Authentiques, mais parfois effrayants. Tout comme les personnages de cette histoire.

Certains sont extrêmement attachants, comme la meilleure amie de Claire, ses collègues de travail, son mari… Mais d’autres sont détestables. Et pas du genre des vilains que l’on aime détester, non, détestable à avoir envie de leur foutre des claques. Nous avons le droit à des personnages sexistes, manipulateurs et j’en passe. J’ai plusieurs fois eu envie de secouer Claire, de rentrer dans le roman et de répondre à sa place tant certains m’énervaient. L’héroïne est vraiment adorable, elle essaie toujours de faire au mieux malgré les épreuves tragiques que lui réserve la vie. Tout au fil du roman on la suit dans ses questionnements et sa quête de la vérité. Elle aura l’occasion d’échanger sur un tas de sujets intéressants avec les personnages qu’elle rencontrera et j’ai adoré voir les différentes façons de penser de certains.

La vie est une rose et souvent, nous nous blessons à ses épines. Mais nous savons que c’est le prix à payer pour profiter de la beauté de la fleur. Ainsi, pour paraphraser quelqu’un, au lieu de nous plaindre de ce que les roses ont des épines, réjouissons-nous au contraire de ce que les épines aient des roses. Pourtant après toutes ces épreuves, j’étais plutôt encline à observer que quand la rose était fanée, il ne restait que les spinules.

– Tu as raison. Mais si tu prends soin du rosier, que tu le nourris et que tu l’arroses, quand revient la saison, il fleurit de nouveau.

L’histoire en elle-même est bien ficelée, l’auteure arrive à instaurer du suspens grâce à la chronologie du récit. En effet, nous sommes plusieurs fois sur le point de découvrir des révélations, que l’on se retrouve propulsé quelques jours voir semaines plus tôt ou plus tard dans le récit, ce qui nous pousse à vouloir continuer la lecture pour découvrir ce qu’il s’est réellement passé pour que Claire devienne qui elle est aujourd’hui et qui sont ses deux yeux qui la fixe constamment lorsqu’elle s’apprête à passer à l’acte avec son mari?

En résumé, j’ai passé un bon moment lors de cette lecture et j’ai été touché par certains passage qui sont à briser le cœur mais la fin m’a donné de l’espoir pour la suite.

Ce roman n’est évidement pas à mettre dans toutes les mains, car il traite de sujets forts tel que la pédophilie et le viol mais également le deuil. Il mérite d’être lu par le plus grand nombre et je félicite Eneeh d’avoir eu le courage de pointer du doigts les faiblesses de cette organisation qu’est les témoins de Jéhovah.

Vous pouvez vous procurer le livre ici: https://harpitanja.eu/souviens-toi/

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s